Vous êtes déjà propriétaire d’un bien immobilier que vous souhaitez vendre pour en acheter un nouveau.

La valeur de votre ancien logement pourrait payer une partie de votre nouvel achat, mais il n’est pas encore vendu. Que faire ?

Vous pouvez utiliser un crédit relais.

Qu’est-ce qu’un prêt relais ?

Avec ce type de crédit, la banque va vous avancer une partie du prix de vente de votre bien immobilier dont vous êtes propriétaire pour financer l’achat du nouveau logement.
Lorsque vous vendrez votre ancien logement, vous rembourserez le prêt relais.

Le montant du prêt relais est fonction du prix de vente de votre bien immobilier, hors frais d’agence, c’est-à-dire le prix net vendeur.
La banque cherchera cette valeur

  • sur le mandat de vente de votre logement si vous passez par une agence immobilière (solution privilégiée par les banques)
  • sur la petite annonce de vente si vous vendez directement le bien.

Si vous avez des prêts immobiliers en cours sur le bien immobilier, le capital restant dû de ces prêts sera déduit du montant du prêt relais.

Le montant du prêt relais sera de 60 à 70 % de la valeur du bien à vendre, moins le capital restant dû de vos prêts immobiliers.
A noter que si vous avez déjà signé un compromis de vente (vous avez déjà un acheteur), la valeur du prêt relais pourra être plus élevée.

Le montant du prêt relais viendra financer une partie de votre nouvelle acquisition.
L’intérêt du prêt relais tient à son mode de remboursement.

Le remboursement mensuel du prêt relais

La particularité du prêt relais est que vous ne remboursez pas de capital chaque mois, ce qui allège considérablement les mensualités.
Il reste à votre charge uniquement les intérêts du prêt relais (ainsi que les assurances emprunteur).

Les banques, en fonction de leurs produits proposent, soit le paiement mensuel des intérêts (franchise partielle), soit le report des intérêts en fin de prêt relais (franchise totale).

Le prêt en franchise totale est plus léger pour votre budget mensuel (vous ne payez rien pendant la durée du prêt), mais est plus coûteux financièrement parlant car les intérêts sont capitalisés chaque mois. Vous paierez la totalité des intérêts dus lors de la vente de votre ancien bien immobilier.

Le remboursement du prêt relais à son terme

Vous rembourserez le prêt relais, sans pénalités ni frais, lorsque vous aurez vendu votre ancien logement.
La durée maximum d’un prêt relais est de 24 mois.

A l’échéance de ce délai, la banque pourra exiger le paiement de son prêt relais, même si vous n’avez pas vendu votre bien immobilier.
Attention, si vous ne pouvez pas le rembourser, la banque pourra vous entraîner au contentieux et vous inscrire au fichier FICP (Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers).

En général, si votre ancien logement ne s’est pas vendu lors de sa première année de mise en vente, il faut se poser des questions sur la valeur de vente ou sur l’état général du bien immobilier. Canal Crédits peut vous conseiller un agent immobilier qui vous accompagnera efficacement dans la vente de votre bien (lien vers estimation de bien immobilier).

Un prêt relais particulier : le prêt relais-revente

Le prêt revente est destiné aux propriétaires souhaitant obtenir un prêt pour acheter un nouveau bien immobilier sans passer par un crédit relais classique.
Le montant du prêt revente comprend les frais liés à la nouvelle acquisition :

  • le capital restant dû du prêt immobilier en cours
  • le nouvel achat (ancien ou terrain + construction)
  • les frais de notaire
  • les frais d’agence
  • les frais de garantie

Des conditions de remboursement souples
Les anciens crédits immobiliers sont remboursés dès la mise en place du nouveau prêt revente. Jusqu’à la revente du bien immobilier (maximum 24 mois), le client fixe sa mensualité avec l’aide du courtier en crédit.

Dès la revente du bien, le prêt entre dans sa deuxième phase : l’acheteur rembourse par anticipation au minimum 80 % de la valeur de son ancien bien immobilier. Le remboursement anticipé peut aller jusqu’à 100 % du montant de la vente de son ancien bien immobilier.
Ensuite, l’emprunteur choisit, soit une diminution des mensualités d’emprunt, soit une diminution de la durée du prêt.
Il peut également choisir de conserver une partie du prix de la vente en trésorerie.

Conclusion

S’engager dans un prêt relais n’est pas chose facile. Pour corser le tout, chaque banque a ses particularités.
De plus, le prêt relais n’est pas adapté à tous les cas, en particulier lorsque le montant du capital restant dû des prêts en cours est encore important.
Il faudra rester vigilant sur votre taux d’endettement pendant la phase de vente de votre ancien logement, ainsi qu’après sa vente.

Votre courtier Canal Crédits est là pour vous accompagner et pour vous guider dans la meilleure solution pour financer votre projet.