Vous souhaitez faire des travaux dans votre logement.
Nous vous conseillons de financer vos travaux dans le cadre d’un prêt immobilier.
En ce moment, les taux sont bas, nous vous conseillons d’en profiter pour renégocier votre prêt immobilier, et d’y intégrer une enveloppe de travaux !
Dans notre gamme de prêts, nous vous proposons également de regrouper tous vos crédits en intégrant une enveloppe de travaux et même de la trésorerie.

Canal Crédits explique son conseil :
Vous pouvez financer vos travaux de 4 façons différentes :

  1. En regroupant vos crédits immobiliers et/ou consommation et en intégrant les travaux
  2. En renégociant votre prêt maison en intégrant les travaux
  3. En utilisant votre épargne
  4. En faisant un prêt consommation ou une réserve d’argent

Examinons les 4 possibilités :

1 – Regrouper tous vos crédits en intégrant des travaux*

Par exemple :
Un couple souhaite agrandir sa résidence principale.
90 000 euros de travaux, cuisine et salle de bains comprises
Leur prêt a été refusé par leur banque.
Et pour cause : malgré des revenus confortables, il était impossible d’ajouter un nouveau prêt à l’encours : 4 prêts immobiliers, 1 prêt à taux zéro, 2 prêts auto…
L’artisan en charge des travaux leur a recommandé de rencontrer Canal Crédits.
Et nous avons trouvé une solution adaptée au budget de nos clients avec un prêt qui a regroupé tous les prêts en cours.

Canal Crédits a des partenariats avec Partners Finances, n°1 du regroupement de crédits en France. Vous avez ainsi accès à l’ensemble des solutions en regroupement de crédits. Cela nous permet de vous proposer de regrouper vos crédits, tout en intégrant une enveloppe pour vos travaux, et en respectant votre budget.

Appelez-nous ! Nous étudierons avec vous la possibilité de ne reprendre que vos crédits consommation en incluant une enveloppe de travaux. Pour les propriétaires dans ce cas, la durée des prêts peut aller de 5 à 15 ans, soit 5 ans de plus que les banques traditionnelles.

Nous pouvons aussi regrouper tous vos crédits, immobiliers et consommation dans le même prêt. Dans ce cas, la durée du nouveau prêt peut aller de 10 à 30 ans. Les banques traditionnelles ne proposent pas ce type de prêt.

Faisons le point ensemble sur les solutions qui s’offrent à vous. L’objectif est de respecter votre budget mensuel.
Nous pouvons aussi vous proposer une enveloppe de trésorerie pour reconstituer votre épargne par exemple.

Voir le regroupement de crédit

2 – Renégocier votre prêt immobilier en intégrant des travaux

En ce moment (2019), les taux sont très bas, c’est le moment de renégocier son prêt immobilier.
C’est aussi l’occasion d’intégrer dans votre nouveau prêt immobilier les travaux dont vous rêvez.
Canal Crédits dispose d’un simulateur exclusif qui vous permet en un coup d’œil de visualiser vos nouvelles mensualités en intégrant le montant de vos travaux.
En ajustant la durée du prêt ou le montant des travaux, nous ferons en sorte de vous conseiller afin que vos mensualités s’adaptent à votre budget.

Notre offre de solutions bancaires est complète. Cela nous permet de vous proposer la solution la plus adaptée à votre situation. Nous pouvons déposer votre dossier auprès des banques de dépôt traditionnelles, ou auprès des banques spécialisées en regroupement de crédits.

Voir la renégociation de prêt

3 – Financer vos travaux avec votre épargne

C’est souvent le premier réflexe de tout ménage souhaitant faire des travaux dans son logement. Vous pouvez utiliser vos livrets d’épargne (livret A, livret de développement durable…) ou de l’argent placé en assurance vie, voire de l’argent économisé en plan d’épargne entreprise lorsqu’il est libérable.

La première condition pour utiliser votre épargne est de pouvoir conserver de l’épargne après avoir payé les travaux.
En effet, nous vous conseillons de toujours conserver au moins 3 à 6 mois de revenus mensuels en épargne disponible dans les livrets.
Par exemple, nous conseillons aux personnes qui gagnent 1 500 euros par mois de toujours avoir 4 500 à 9 000 euros au minimum dans un livret A. Cet argent disponible en permanence vous servira à changer de l’électroménager en panne, ou à réparer votre véhicule en urgence, sans faire appel à un crédit.

La deuxième condition est de comparer le taux auquel est placé votre épargne et les taux des crédits. A ce jour, (09/2019) les prêts consommation coûtent autour de 3 à 4 %, les cartes de crédits spécialisées entre 6 et 12% sur 4 ans, et les prêts immobiliers sur 10 ans sont autour de 0.70 % (baromètre des taux Canal Crédits 09/2019).
Le livret A rapporte 0.75 %, et les assurances vie autour de 2 %.
Il nous semble assez facile de faire le choix !

4 – Financer vos travaux avec un prêt consommation ou une réserve d’argent

Le principal avantage de ces prêts est leur rapidité de mise en œuvre : quelques jours pour une réserve d’argent, 2 semaines pour un prêt consommation.
De plus, ce sont des prêts sans garantie : pas d’hypothèque, pas de caution.

Leur principal défaut est leur taux.
15 à 20 % environ pour une réserve d’argent !
4 à 6 % pour un prêt travaux de 5 à 7 ans.

Mais attention, la durée des prêts consommation est limitée : en moyenne 5 ans, et au maximum 7 à 10 ans en général. Un prêt immobilier vous permet d’étaler le montant de vos travaux sur 20 à 25 ans : petites mensualités à la clé !

Si vous optez pour le financement de vos travaux par un prêt consommation ou une réserve d’argent, nous vous recommandons la plus grande prudence sur leur impact sur votre budget.

*Pour tout prêt immobilier, y compris ayant la nature d’un regroupement de crédits, l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de dix (10) jours calendaires avant toute acceptation de l’offre.
La diminution du montant des mensualités peut entraîner l’allongement de la durée de remboursement et majorer le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.

 

Prenons RDV !